Dual Blog : DeFr's Weblog

Décembre 2004Février 2005Janvier 2005

Fin de deux époques ( ou pas ) | samedi 29 janvier 2005, 23h33

Ca a été un crève-coeur, néanmoins aujourd'hui, dans le but de pouvoir installer la dernière version de HAL, qui permet sous Linux des choses sympas comme la detection automatique des clés usb, appaeil photo, webcam etc. Pour fonctionner, il y a donc une intégration importante avec les fonctions bas niveau ( pour faire simple, ca a besoin de discuter avec ce qu'on branche... ) Par conséquent, les versions de HAL dépendent de la version du noyau utilisée ( pour faire simple, le noyau étant ce qui commence le démarrage de l'ordinateur, juste après le BIOS ).

La dernière version de HAL se trouvait donc dépendre d'un noyau 2.6.10, et j'étais encore ( pauvre de moi ) en 2.6.9... La raison pour laquelle je n'avais pas upgradé le noyau ? Tout simplement parce qu'il n'y a pas de moyen ( disons, de moyens honnetes ^^; ) de conserver son uptime, c'est à dire l'information disant depuis combien de temps l'ordinateur est resté allumé sans aucun problème. Comme je n'en étais qu'à un p'tit 42 jours et 19h, j'me suis toutefois laissé tenter, et j'avoue ne pas être décu, étant donné que cette nouvelle version semble fonctionner nettement mieux que l'ancienne ^^; J'adooooore voir les clés usb apparaitre sur le bureau dès qu'elles sont insérées ( en théorie, ca fait pareil pour les CDs, mais j'avoue ne pas encore avoir testé ).

Toutefois, l'aspect un peu tristounet de la chose, c'est quand même que je recommence à 0, et que je n'ai plus donc qu'un p'tit 11h pour le moment. Mais je compte reconstruire ca, et j'ai décidé de mentionner sur ce blog chaque fois qu'un incident m'obligera à redemarrer, histoire d'exhiber à tous l'écart gigantesque existant entre Windows ( Quelque chose ne va pas ? Reboot ! ) et Linux ( Un problème ? Connait pas ). Réellement, j'anticipe que la plupart de ces annonces seront dues à une mise à jour du noyau.

Le titre annonce la fin de deux époques, les trois premiers paragraphes ne parlent que d'une. Le lecteur curieux se demandera donc : mais quel peut bien être la deuxieme époque ? Y en a-t-il réellement une ? Ou bien, n'est-ce qu'un effet d'annonce ? Et bien, croyez le ou non, je me suis aujourd'hui tailler la barbe. Ca peut sembler anodin comme ca, mais en fait, pas tant que ca, je ne m'étais pas rasé depuis plus de, erm, disons deux mois par pure flemme. Mais bon, lààà, ca commencait vraiment à partir dans tous les sens, donc une tondeuse à barbe a été achetée, qui a permi d'égaliser tout ca, et de me donner de nouveau une allure à peu près présentable. Etant donné qu'une photo pour un site ( dont j'parlerais ultérieusement ) a été prise Jeudi dernier, et que j'devrais pouvoir faire sans problème une photo avec ma webcam si j'arrive à me motiver, si ca vous interesse j'devrais pouvoir mettre un Avant / Après en ligne, vous verrez que ca change...

Linux : le mythe d'une necessaire maintenance constante | samedi 22 janvier 2005, 20h19

Souvent lorsque je vante les mérites de Linux par rapport au système d'exploitation de Redmond, je me trouve confronter à la pensée :

Oui, mais, un système Linux, ca va seulement pour les experts, faut toujours s'en occuper pour que ca continue de fonctionner, sinon, on sait jamais, ca pourrait se mettre à faire des tonnes de choses bizarres

( enfin, en exagerant p'tet un chouia quand même, mais c'est pour vous donner l'idée ). Je suppose que cette présomption provient de leur experience de Windows, qui peut avoir un comportement déroutant ( que toute personne souhaitant avoir un exemple de machine non-déterministe observe attentivement Windows, c'est un modèle du genre... ) et qui est surtout la niche de tonne de spyware / virus que l'utilisateur peut se prendre sans même faire quelque chose de précis. Par conséquent, une maintenance réguliere sous Windows, avec lancement d'une vérification antivirus, lancement de Spybot pour éliminer les compagnons non souhaités et tout ce genre de joyeusetés s'impose à n'importe quel utilisateur. Le raisonement me parait donc être le suivant : puisqu'on doit déja faire toutes ses choses, et qu'elles paraissent déja compliqué à certain, qu'est-ce que ca serait sur un système Linux !

Ce raisonement est complètement erroné. Une station de travail sous Linux est stable, dans tous les sens du terme. En clair, si vous ne changez pas vous-même un fichier de configuration ( manuellement ou par le biais d'une installation logicielle ), il n'y a rigoureusement aucune raison pour que vous ayez à le faire un jour. Une fois le système lancé, on peut le laisser en l'état indéfiniment, comme c'est fait sur la plupart des serveurs webs : certains sont allumés depuis deux ans et ce sans le moindre problème.

Pour être à la fois plus concret et plus proche de mon expérience personnelle, je peux vous faire part des faits concernant mon PC à Plaisir, sous Gentoo depuis déja un bon nombre de mois. Précision pré-alable : Gentoo a pourtant la réputation d'être une distribution destinée à un public avisé, car fournissant theoriquement moins d'assistance à l'utilisateur que les autres distrib du marché. Tout d'abord, je n'ai eu aucun problème qui ne soit pas crée par une modification manuelle apportée à la machine, c'est à dire en général une mise à jour du système pour passer aux dernières versions des logiciels utilisés. Pour ce qui est des problèmes pouvant surgir lors des passages aux nouvelles versions, je dirais qu'ils sont statistiquement peu probable : je mets à jour le système tous les jours, étant donné la facilité déconcertante avec laquelle c'est faisable, un simple emerge sync && emerge -uDav world ( exercice laissé au lecteur : imaginez le temps que prendrait une opération simillaire sous Windows, avec la necessité de parcours tout le web a la recherche d'eventuelle nouvelle version, puis imaginez vous le faire chaque jour... ) ; au grand maximum, je rencontre un problème une fois tous les deux mois, et c'est générallement du au fait que j'utilise des versions dites instables, c'est à dire qui viennent de sortir et qui n'ont pas encore été beaucoup testé. Quand un de ces problèmes surgir, je ( d'accord, je ne suis peut-être pas la meilleure référence à prendre pour ce qui est des problèmes que pourraient rencontrer les utilisateurs ) le règle habituellement dans les 10 minutes. Tout ca pour dire quoi ? Qu'au global, ca doit faire pas loin d'un an que j'ai ce PC sous Gentoo, et qu'après la phase d'installation, j'ai du passer au maximum et en temps cumulée une demi-journée sur des opérations de maintenance.

La clé d'une telle réussite est, à mon humble avis, simple : elle résulte directement d'une phase d'installation correctement effectuée. Cette phase reste d'après moi la plus délicate du processus, même si les distributions récentes ( notamment Ubuntu ) l'ont assez considérablement simplifié. On peut probablement dire beaucoup de mal de celle de Gentoo, mais elle présente l'avantage assez considérable de permettre à l'utilisateur qui sait ce qu'il fait d'avoir exactement le système qu'il souhaite. L'installeur idéal rassemblerait à mon avis les deux mondes, mais la réalisation d'un tel outil est à mon avis un exercice de style, rassemblant deux visions difficillement conciliables... Et pourtant necessaire si on veut fournir à l'utilisateur lambda le système le plus fiable et adapté à ses besoins qui soit.

Des alternatives crédibles à Lucida Grande | samedi 22 janvier 2005, 12h49

Depuis que j'ai commencé à personaliser mon environnement graphique ( ce qui a commencé sous Windows XP grace à Window Blinds, il y a plus de deux ans et demi ), j'ai presque toujours eu un faible pour une police : Lucida Grande. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais elle m'a toujours semblée comportée des caractères doux, enfin, superbement anti-aliasés quoi, qui permettent un confort de lecture très agréable... ce qui est non négligeable quand on passe autant de temps que moi devant un PC ^^; Cependant, le problème vient du fait qu'elle est autant que j'puisse en juger sous le copyright d'Apple, et que la redistribution en est donc à priori théoriquement interdite. Quand j'ai voulu l'installer lors de mon passage sous Linux, je n'ai donc réussi à trouver que la version d'Iceman, très jolie, mais présentant néanmoins quelques problèmes : la variante Bold, contrairement à ce qui est annoncé, ne semble pas faire parti du zip, ou ne pas être reconnu par le XFS, avec comme inconvenient direct de ne pas distinguer les textes en gras du reste, et surtout, certains symboles relativement couramment usités ( € entre autre ) n'apparaissaient pas correctement.

Ces inconvenients m'ont amenés à chercher de temps en temps une alternative à Lucida Grande. Quelques polices du monde Open Source étaient pas mal du tout - notamment, Luxi, et plus particuliement Luxi Sans, la police par défaut de KDE, qui est plutot sympathique - mais jusqu'à la semaine dernière, un petit quelque chose me faisait tout de même revenir à Lucida Grande.C'était jusqu'à ce que je tombe, au détour d'une lecture de planet.gnome.org sur la mention de Bitstream Vera [ download ], une police que pour une raison assez mal identifiée ( probablement juste le fait que, en fait, B, c'est assez loin du L, et qu'en plus j'ai plutot tendance à descendre dans la liste qu'à monter ) je n'avais encore jamais essayé d'utiliser, alors qu'elle est pourtant installée par défaut avec Gnome.

Petit paragraphe de précision : il est extrement facile sous Gnome de changer les polices utilisées, et d'en constater immédiatement le résultat : il suffit d'aller sur Desktop Settings->Fonts, pour être confronté à la boite de dialogue suivante :

Panneau de gestion des polices de Gnome

Boite de dialogue qui de plus suit les conventions de Gnome et est donc en instant apply : choisissez une nouvelle police dans un des champs, et vous constaterez immédiatement les changements dans tous les logiciels ^^

Le lecteur familier se doutera donc que, ni une ni deux, j'ai décidé de tester cette police encore inconnue, pour constater ce qu'elle avait donc de si spéciale... Pour accrocher de suite, et ne plus la quitter. L'aspect est relativement semblable à celui de Lucida Grande, tout en se débarassant de tout les inconvenients précédement mentionnés... Ce qui m'a permis de redecouvrir un nombre important d'utilisation interessante et utile du gras dans les interfaces utilisateurs ^^;

Voici pour finir une petite capture de Rhythmbox - lecteur de musique, équivalent d'iTunes pour les systèmes Linux, puisque la pomme n'a pas décidé qu'il était necessaire de porter son lecteur de musique pour les amis du pingouin -, qui est l'application actuellement lancé sur mon PC qui comporte le plus de texte et qui en plus fait pendant à une mode lancé y a un certain qui visait à voir les playlist des bloggeurs :

Rhythmbox, lecteur de musique à l'interface graphique assez semblable à celle d'iTunes, et dont il reprend entre autre le concept de Smart Playlist
Cliquez sur la miniature pour voir l'image en grand et réellement vous rendre compte de l'apparence de la police ^^;

A la découverte des dessous du Wiki | lundi 17 janvier 2005, 00h23

Ca fait déja un moment que je m'interesse d'assez près à Wikipedia, l'encyclopédie collaborative en ligne qui contient des tooonnes d'information utiles ( ou totalement inutiles ) sur des tonnes de sujets ^^; D'autant plus que Circeus est assez actif dessus, et que par conséquent j'en ai de plus en plus d'echo. Ca fait d'ailleurs parti de mes projets d'y poster quelques articles techniques quand j'aurais un peu de temps... Après que j'ai commencé à m'impliquer dans le developpement de Mozilla... Ca commence à faire beaucoup de choses, même en école d'ingé, mais bon, on va s'en sortir ^^;

Toujours est-il que pour deux travaux liés à Centrale Nantes et à faire en groupe ( un TA en algorithmique et le PEI pour les curieux ), un wiki semblait un des outils les plus appropriés pour mettre en commun les idées sous une forme dont on peut garder la trace, et auxquels on peut se réferer en cas de besoin etc. Assez complémentaire d'IRC, qui a l'avantage de l'instatanéité ^^; J'ai donc installé MediaWiki sur defr.org ( accessible sur wiki.defr.org, il risque de ne pas être ouvert au public à partir de la deuxieme partie du PEI dans le cas ou on aurait le sujet qu'on avait demandé et qu'un viewer soit effectivement developpé ) Après une installation facile ( transfert des fichiers sur le FTP, et voilaa en gros ), je me suis donc trouvé confronté à l'Edit de ma première page. Et je dois reconnaitre une chose, même si ca me coute un peu : le Wiki est réellement nettement plus accessible à un utilisateur débutant que le HTML.

Deux exemples assez marquant : les listes et les headings dans les pages. La génération d'une liste en wiki est des plus simples : un item par ligne, et on fait commencer la ligne par **. C'est moins modulable que ce dont on dispose en (X)HTML, mais pour la plupart des utilisations courantes, c'est suffisant, et permet aux utilisateurs d'obtenir immédiatement ce qu'ils veulent. De même pour les titres / sous-titres, il suffit d'encadrer l'expression par respectivement == et === pour obtenir l'effet escompté, avec comme gratification supplémentaire la génération automatique d'un sommaire comportant les différentes sections et sous-sections, incitation efficace à une séparation sémantique du contenu ^^; A fin de clarification, un exemple de page structurée en Wiki :

== Section 1 == === Sous-titre 1 === Du contenu === Sous-titre 2 === Encore du contenu == Section 2 == ...

Très honnetement, je pense que l'avantage d'un tel langage est d'être extrement accessible aux utilisateurs finaux, ne necessitant aucune compétence technique pour imaginer à partir de ce qui est écrit ce que le code peut signifier.

Toutefois, d'un point de vue plus technique, deux problèmes surgissent un peu dans la syntaxe Wiki : elle n'est pas des plus facile à parser je pense, mais surtout, elle peut être ambiguë ou limité lorsqu'on veut avoir des élements assez complexes dans les pages. On peut ainsi noter par exemple que la premiere page de Wikipedia fait un recours assez intensif au HTML pour pouvoir présenter ces informations sur plusieurs colonnes etc. Je ne suggere donc aucunement un truc du genre : le Wiki, c'est mieux, jeter tout l'reste. Par contre, le point que je voudrais faire, c'est que fournir dans tout CMS une fonction Wiki peut aider de facon importante les utilisateurs des pages, et, si on se debrouille pour parser le Wiki de passer intelligente, fournir au final une page sémantiquement propre sans avoir demander à ces utilisateurs de comprendre le concept de sémantique.

Pour résumer, à mon avis, le Wiki ne permet pas tout, mais il peut à mon avis permettre de résoudre l'un des problèmes courant des sites ou le contenu peut provenir d'utilisateurs non technicien : comment laisser chacun s'exprimer tout en conservant un contenu le plus standard possible.

Friends : La découverte | samedi 15 janvier 2005, 23h21

Bon, dans la série des posts qui vont peut-être vous faire mieux comprendre qui je suis, celui-là devrait être relativement bien placé ^^; Un travail sur The Curious Incident of the Dog in the Night Time a été de transcrire un des chapitres du livre en script de film. Et une information a été : si vous voulez voir à quoi ressemble un script de film, rechercher sur Google : script friends, les scripts de tous les épisodes de la série sont en ligne ^^;

J'avais une vague idée de ce à quoi ca pouvait ressembler, mais je voulais être sur du format ( et je suis aussi assez naturellement curieux ), ni une ni deux, je me suis donc lancé sur Google a la recherche de ces scripts, que j'ai trouvé assez facilement, puisqu'on a en a sur le premiiiier résultat ^^; Et làà, la précision qui vous en revellera donc un peu plus sur l'OVNI que j'peux constituer parfois : bon, j'avais largement entendu parler de la série quand même, parce que j'écoute un peu ce qui se passe autour de moi, mais je n'avais jamais réellement regarder un seul épisode.

Je comptais lire le script d'un épisode, voir le format, et m'arreter là... Erreur fatale. J'ai bel et bien lu le script du premier épisode, mais j'ai completement entierement accroché avec l'humour et les personnages, me conduisant à en lire deux autres, avant de me décider à faire le travail demandé ^^; Et depuis, je continue de lire sporadiquement les scripts d'épiosdes quand je trouve quelques minutes - presque addict le Franck. Le problème, c'est que les scripts, c'est bien, mais maintenant, j'aimerais bien voir les épisodes qui vont avec aussi. Et evidement, j'm'y prend juste au moment ou le dernier épisode de la série a été diffusé sur France 2, la chaine nationnale hertzienne diffusant Friends en France ^^;

Si je disposais d'un accès au chaine du cable ou du satellite, je pense que le problème serait relativement réduit, il doit bien y avoir une chaine francaise ou américaine diffusant des épisodes à presque n'importe quel moment de la journée. Le problème, c'est qu'aussi bien à Nantes qu'à Plaisir, je n'ai accès qu'aux 5 ( enfin, 6 si on considere que Arte et La Cinquieme sont deux chaines distinctes ) hertziennes, plus Canal quand j'suis à Plaisir... Et qu'à priori, France 2 ne semble pas avoir de plan de rediffusion des épisodes en commencant au premier dans l'immédiat ^^; Quant à la solution achat des saisons en DVD, je suppose que c'est une facon de voir les épsiodes, mais, c'est une facon pas économique du tout :/ A 42€ le coffret pour les premières saisons, plus cher pour les deux dernières, ca commence à chiffrer. Enfin, disons que ca donne toutes les saisons pour à peu près le même prix qu'un Mac Mini, à la différence près que j'peux esperer voir Friends rediffuser et pouvoir le voir gratuitement, alors que je doute qu'une bonne âme décide de m'envoyer un Mac Mini par la Poste ^^;

Enfin, si un lecteur de ce post se dit Mais si, j'vais lui envoyer un Mac Mini moi, erm, qu'il me laisse son adresse mail dans un commentaire, j'lui enverrais mon adresse postale dessus - et j'veux bien même prendre les frais d'expéditions à ma charge ^^;

cPanel, la gestion de site rendu facile | vendredi 14 janvier 2005, 16h08

Commencons tout d'abord par vous mettre dans le contexte : DeadSerious.net, mon hébergeur, disposait d'une ancienne version de Plesk, un "logiciel" permettant de gerer en direct les différents sites présent sur un compte donné. Par exemple, si je veux rajouter sur mon compte le domaine defr.net, il suffirait que j'achete le nom de domaine, que je le fasse pointer sur les nameservers là ou il faut, et que je configure dans le logiciel de gestion combien d'espace disque je veux lui attribuer, la bande passante allouée etc. Problème : cette version de Plesk n'est à priori maintenant officiellement plus supportée, et aucun moyen de mise à jour satisfaisant n'a été trouvé... DeadSerious a donc décidé de passer tous ses membres qui étaient sous Plesk à cPanel, un logiciel faisant à priori la même chose... En mieux ^^;

Tout d'abord, je dois préciser que la plupart des hébergements en ASP sont totalement dépourvus de fonctionnalités de ce genre ( du moins, quand je m'interessais encore de près aux hébergements ASP ), et que par conséquent, en arrivant sur DeadSerious et en constatant l'étendue des options offertes, ca a été le choc. Une telle liberté, d'un coup, c'était totalement innatendu. C'est une des raisons pour laquelle je n'ai pas regardé beaucoup plus loin que ce qui m'était fourni, et qui explique qu'en découvrant cPanel hier, j'ai eu un deuxieme choc ^^;

L'ensemble des fonctions de Plesk sont présentes dans cPanel, c'est à dire que je peux encore sans problème crée des comptes, des sous-domaines etc, sans restriction et en quelques clics. Cependant, là ou cPanel a fait fort, c'est dans les options annexes : alors que Plesk n'offrait d'options utiles qu'aux personnes qui savaient ce qu'elles faisaient, cPanel permet de faire aussi en quelques clics des opérations à la base un peu technique, comme par exemple l'installation d'un forum phpBB, d'un système de CMS, d'un guestbook etc. Certes, ca ne permettra pas à une personne n'ayant aucune connaissance technique d'avoir un site à l'apparence totalement originale, mais ils pourront néanmoins avoir un site en ligne, des espaces d'interactivité, le tout sans avoir eu à transferer un seul fichier par FTP, ni avoir vu la moindre ligne de code.

Deux autres avantages de cPanel : le choix laissé à l'utilisateur, et une interface graphique parlante. J'ai déja mentionné un choix d'une dizaine de CMS, mais il y a aussi 3 webmails, 6 logiciels de blogs, 7 logiciels d'analyse de stats... La liste est longue, et permet à chacun de trouver ce qui l'interesse plus particulierement ^^; C'est une bonne chose étant donné que suivant les fonctionnalités requises, la réponse appropriée peut varier dans des proportions relativement importantes ^^; L'interface graphique rend les différents liens du menu plus parlant, et le tout plus convivial. Cependant, j'avoue que je me demande un peu si parfois ce n'est pas trop, dans le sens ou l'ajout d'une icone par lien finit par prendre réellement un peu de place au final.

Z'au global, je m'avoue assez impressioné par les possibilités de cPanel, que je n'ai à priori pour le moment que survoler, je risque de tomber sur d'encore meilleure surprise ^^;

Mac Mini : La tentation, signée Apple | jeudi 13 janvier 2005, 19h30

Bon, je suppose que la plupart des lecteurs savent maintenant que, oui, quand meme ( erm, j'suis en pleine reconfiguration de mon système Gentoo de Nantes pendant que j'écris ce post, donc, tout fonctionne pas très bien z'encore, notamment, semblerait que Moz n'accepte pas de mettre des accents circonflexes sur le e... J'vous prie de m'en excuser ^^; ), quelque part, j'ai un petit faible pour ce que fait Apple, au point de vouloir d'un iBook comme prochain portable. Il faut dire qu'OS X présente l'avante non négligeable de cummuler les atouts d'un système Unix, notamment grace à X.App, la plupart des applications Linux peuvent tourner sans trop d'problème sous Mac ( meme si à mon humble avis, Apple peut encore bosser un peu là dessus pour offrir un serveur X Window avec des widgets par défaut plus zoli ^^; ), tout en ayant en plus une interface ne pouvant que laisser reveur un geek souhaitant un environnement graphique agréable. Pour la partie graphique, certaines personnes essaie meme de la reproduire sous d'autres OS...

Cependant, très honnetement, il reste un obstacle, ou du moins restait, un obstacle de taille pour qu'une personne habituée au PC se mette au Mac, et ce malgrès toute la motivation qu'il peut avoir : le prix. Réellement, pour des performances équivalentes, les Macs disponibles dans la gamme Apple sont nettement plus cher que les PCs que l'on peut trouver. Du moins, jusqu'à hier...

En effet, hier avait lieu le premier keynote de 2005 de M. Steve Jobs, le patron d'Apple, et il a annoncé une nouveauté qui me tente à priori assez : le Mac Mini. Quel en est donc le concept ? C'est simple, une très ch'tite boite ( 16cm x 16 cm de base, 5 cm d'épaisseur ), équivalent d'une tour de PC traditionel. Il faut donc lui rajouter en plus au minimum, pour pouvoir l'utiliser, un clavier, une souris et un écran. L'aspect génial ? Le prix, 499€ de base, et encore moins sur l'Apple Store Education ( faut bien que je retire quelques bénéfices à etre étudiants ! ).

A mon avis, ce Mac est destiné à deux types d'usage, et, en réalité, j'suis dans les deux catégories, c'est p'tet une des raisons de mon sentiment "J'vais avoir du mal à y resister" ^^; La première des cibles, à mon avis, ce sont les switchers, qui étaient sur PC et qui veulent passer sur Mac : ils ont déja un écran, un clavier, une souris, ils n'ont pas besoin d'en avoir d'autres ( du moins dans un premier temps ). Ils peuvent donc sans problème acheter un Mac Mini, et avoir un Mac à moindre frais, directement utilisable. L'autre cible, c'est d'aller concurencer les Shuttles, ces boitiers de PCs tout petit étudié pour pouvoir etre placé dans un salon ou transporter en voyage ou en LAN Party. Bon, pour ce qui est des LAN Parties, j'suis pas sur qu'un Mac soit l'ordinateur le plus approprié ( quoiqu'autant que je sache, il doit bien y avoir Warcraft III, Quake III et quelques autres de dispo sur Mac nan ? ), mais pour ce qui est des utilisations en voyages; ou dans les salons, Apple a ici fait fort, ce qui s'explique par le fait qu'il a toutes les cartes en main pour le faire. Problème majeur des Shuttle : volonté d'intégrer au maximum des composants standards ( niveau carte graphique / processeur ), qui présente entre autres problèmes celui de pas mal chauffé, donc de rendre indispensable l'utilisation de ventillateur etc. Apple n'a pas ce problème puisqu'il choisit lui meme tous les composants à inserer dans le PC, ce qui lui permet d'optimiser de facon beaucoup plus poussé la répartition de la chaleur au sein du boitier, et surtout son evacuation.

Je n'ai donc que peu de doutes sur le fait que leur déclaration disant que le Mac Mini bat tous ses concurents sur les domaines du bruit et de la gestion de la chaleur. Et ils z'ont aussi fait fort sur les dimensions, qui le rende à ma connaissance nettement plus portable que les alternatives de la meme catégorie.

En réalité, seuls deux points me retiennent de passer dès à présent ma commande sur le site d'Apple ( Non, j'ai toujours pas commencé à dépenser les sous que j'ai eu pour Noel, et du coup, p'tet que... ) : presque comme l'iMac en son temps, le système à l'air relativement fermé, rendant difficile les modifications extérieures du genre remplacement du disque dur ou ajout d'une barrette de RAM ( ne parlons pas d'ajouter une carte interne :p ), et pour le moment, je dois avouer que je sais pas encore réellement ou j'le mettrais si jamais je l'avais... J'ai bien deux écrans à Nantes, donc je pourrais en connecter un sur le PC et un sur le Mac, mais réellement, je suis habitué à travailler en Dual Screen. Je pourrais le laisser à Plaisir, mais, ca voudrait dire que je ne pourrais jouer avec que le week-end. L'option "un troisieme écran à Nantes" n'est pas franchement réaliste... En gros, beaucoup de questions ouvertes, pas encore de réponse définitive, donc, je sais pas encore. Mais de toute facon, j'ai un peu de temps de réflexion, Apple ne commence pas à livrer avant le 29 Janvier ;)

Stylesheet switching, en Javascript | dimanche 09 janvier 2005, 23h51

Puisque j'utilise assez intensement le mécanisme d'Alternate StyleSheet sur ce weblog, et qu'un certain navigateur obsolète ne suit absolument pas la recommandation du W3C qui indique que les UA sont supposés offrir un mécanisme permettant au visiteur de choisir l'apparence parmi celle proposée, j'ai du recourir à une solution alternative, en JS, pour pouvoir fournir le même résultat sur tous les navigateurs. Pour être tout à fait juste, il faut quand même préciser qu'un peu d'aide pour Gecko est aussi appréciable, étant donné que par défaut, l'apparence choisie n'est pas retenue pour les visites ultérieures...

Idéalement, une telle implémentation devrait être aisée par l'utilisation de l'objet document.styleSheets présent dans le DOM du W3C, mais l'implémentation qui en est faite par les navigateurs ne permet pas réellement de l'utiliser comme il se doit... J'en sais quelque chose pour avoir voulu cet après-midi m'en servir pour modifier un peu Somatic, en faisant en sorte qu'en ayant le JavaScript desactivé, l'ensemble des sections soit affichée... Ce qui pourrait se faire facilement en ajoutant par du JS les règles dans Somatic.css dans un monde idéal. Ca marche très bien dans Gecko, j'ai réussi à me débrouiller pour que ca fonctionne dans IE aussi, mais, Opera et KHTML semble totalement réfractaire.

Enfin, pour en revenir au sujet actuel, j'ai au fil du temps adapté un script trouvé sur le web, au point qu'il n'a maintenant plus une seule ligne en commun avec ce que j'avais trouvé. Raison principale de ce post en réalité, histoire de contribuer un peu à l'evolution éventuelle des scripts utilisées sur le web.

L'utilisation actuelle est relativement simple. Elle necessite tout d'abord l'utilisation du début de mon fichier RollUp.js, plus précisement, les lignes de var styleSwitcher = { jusqu'à l'accolade fermante se situant au même niveau que le var ( oui, je compte mettre ca dans un fichier séparé d'ici pas trop longtemps, histoire que ca soit plus simple à suivre ^^; ). Ensuite, il est necessaire d'ajouter dans l'évenement onload de la page la ligne de code :

styleSwitcher.set(styleSwitcher.getPref());

Utilisée uniquement pour initialiser correctement l'état de départ de la page. Ou plus exactement, pour une partie de l'initialisation. En effet, je triche un petit peu, car l'implémentation n'est pas totalement en JS, mais un système hibride : le changement de feuille de style et la sauvegarde dans un cookie du style choisi se font effectivement dans le code JS, mais le choix de la stylesheet a marqué comme stylesheet par défaut est fait au niveau PHP, avant d'envoyer la page, avec ( code réellement utilisé, pour vous donner une idée précise ) :

$CkStyle=$_COOKIE['style']; if(is_null($CkStyle)) $CkStyle="Somatic"; $StyleSheets['0']=array( 0=> "OliveVerde", 1=> "OliveVerde.css"); $StyleSheets['1']=array( 0=> "Lite", 1=> "Lite.css"); $StyleSheets['2']=array( 0=> "Lite:Reloaded", 1=>"Lite_nv.css"); $StyleSheets['3']=array( 0=> "Brushed", 1=> "Brushed.css"); $StyleSheets['4']=array( 0=> ":Hover", 1=> "HoverExp.css"); $StyleSheets['5']=array( 0=> "Somatic", 1=>"Somatic.css"); foreach($StyleSheets as $StyleSheet) { if($StyleSheet[0] == $CkStyle) echo(" <link rel='StyleSheet' type='Text/CSS' href='/blog/{$StyleSheet[1]}' title='{$StyleSheet[0]}' media='screen' />\n"); else echo(" <link rel='Alternate StyleSheet' type='Text/CSS' href='/blog/{$StyleSheet[1]}' title='{$StyleSheet[0]}' media='screen' />\n"); }

L'avantage majeur de la detection en PHP, c'est que la page s'affiche immédiatement avec l'apparence que le visiteur souhaite. Dans le cas d'une implémentation en JS, il y aura toujours un flash, le visiteur verra brievement le site avec l'apparence par défaut avant d'avoir sous les yeux l'apparence qu'il a choisi. A mon humble avis, c'est des plus désagréable, et retire une grande part de l'interet des Alternate StyleSheet...

Enfin, dernière étape dans l'utilisation du mécanisme, la création de lien amenant le changement de style ^^; Ca se fait avec un code du genre :

<a href="#" onclick="styleSwitch.set('OliveVerde');return false;">Olive Verde</a>

où styleSwitch.set prend en argument le "title" de la feuille de style à laquelle on veut passer ^^;

Voilaaa pour une présentation rapide de la méthode que j'utilise, en esperant que ca aura interessé quelques-uns d'entre vous. Si c'est l'cas et que vous souhaitez avoir un moyen simple d'utiliser ce script, faites-le moi savoir en commentaire, et j'vais séparer le JavaScript necessaire du reste qui n'est utile que pour Dual Blog, et donner des instructions claires et concises permettant de l'utiliser sur vos sites z'à vous ^^

Mon admin de blog : quelques images | samedi 08 janvier 2005, 22h15

Bon, j'vous en ai parlé dans un post, j'ai toujours pas pris l'temps de faire une page de démonstration qui soit séparée de mon administration qui opère réellement pour de vrai sur mon weblog ( et, surtout, ca marche réellement que dans Gecko pour l'moment, et p'tet Safari d'après ce que j'avais entendu dire... ), mais j'ai quand même fait quelques captures pour vous montrer un peu le fonctionnement de l'ensemble ^^; On s'interessera ici à l'exemple de l'édition d'un post déja publié, le mécanisme est sensiblement analogue pour l'écriture / publication d'un brouillon, l'ajout d'une chose à faire etc.

Accueil de l'administration

Voici tout d'abord l'accueil de l'administration : les posts sont classés par version, leur titre est affiché, et c'est en fait la seule information qui est transmise au chargement de la page : le contenu du post en lui-même n'est pas recupéré au serveur que si l'on en a réellement besoin, dans une étape détaillée ultérieurement ^^;

Au survol du titre du post, des liens d'édition, suppression et gestion des commentaires apparaissent

Voila maintenant l'état survollé : les liens Edition, Suppresion et Gestion des Commentaires, tous les trois spécifiques au post au dessus duquel est située la souris z'apparaissent, augmentant un peu l'espace occupée par ce post là, tout en laissant les autres intacts : l'avantage majeur de les faire s'afficher au survol de l'élement, c'est le gain de place, on peut afficher nettement plus de post sur la hauteur d'un écran, ce qui permet de trouver plus rapidement le post que l'on cherche ^^; Croyez-moi, même si j'poste pas trèès régulierement, c'est particulierement appréciable vu le nombre de post total présent dans la base de données ( et encore, j'ai toujours pas pris le temps d'importer les données datant d'avant la version 10, mais je compte bien le faire, erm, dans pas trop longtemps... )

La suppression ne présente rien de particulièrement excitant, la gestion des commentaires est, erm, non implémenté encore, donc, on va s'interesser plus particulierement à l'édition d'un post présent dans la base ^^;

Formulaire d'édition d'un post

Au moment du clic sur le lien Editer, une requete est envoyée au serveur pour récuperer le contenu du post, puisque là on va commencer à réellement en avoir besoin ^^; Dès que le contenu du post est récupéré, un formulaire s'affiche juste en dessous du lien, contenant le post original : il n'y a plus qu'à le modifier, puis à cliquer sur Valider pour que la modification soit effectuée, et pouvoir eventuellement passé à la modification d'un autre post sans le moindre problème, et sans rechargement de la page ^^

Accessoirement, comme vous pouvez le constater, z'à partir d'aujourd'hui, la section To-Do de l'administration et du blog sont de nouveau connectées entre elles, ce qui veut dire que vous pouvez esperer voir ma liste de chose à faire réellement évoluée au cours du temps, puisque je compte m'en servir comme agenda / pense-bête / post-it ( sauf pour les choses confidentielles, désolée ^^; ). Et j'ai même déja fait une des choses indiquées dans cette liste, transformer la structure de cette page pour que lorsqu'on affiche la page en mode texte, on puisse voir en premier les informations interessantes, c'est à dire, les posts en eux-mêmes. Parce que je me trompe peut-être, mais je pense pas que lorsque les gens viennent sur ce blog avec Lynx, ils souhaitent réellement relire à chaque fois l'ensemble des liens / about / profile etc. Accessoirement, ca devrait en plus permettre une meilleure indexation par Google, ce qui est toujours bon à prendre ^^;

Reprise des cours | lundi 03 janvier 2005, 23h01

Sigh, dites, vous m'expliquer qui dans l'Education Nationale a eu la brillante idée de suggerer une reprise des cours le 3 Janvier ? Enfin, vous me direz, c'est pas comme si tout l'monde se couchait tard dans la nuit du 31 Décembre au 1er Janvier pour feter la nouvelle année, tout ca... Enfin, il faut avouer que la scolarité de Centrale Nantes a fait les choses assez bien, ayant la bonne idée de faire recommencer en douceur en ne mettant pas de cours avant 9h25 ce matin. Et de plus, la matinée n'a été consacré qu'à des amphis, en plus avec des profs sympathiques ( si les profs d'amphis de Mécanique des Fluides et de Matériaux me lisent, erm, nan, c'est pas de la lèche, mais bon, j'crache pas non plus sur des points supplémentaires... )

Erm, j'avais prévu d'autres trucs, mais j'vais pas pouvoir les écrire ce soir si j'veux me coucher dans les 5 minutes comme j'avais prévu de le faire, dooonc, tant pis, ca sera pour demain.

Décembre 2004Février 2005Janvier 2005
Sites visités