Dual Blog : DeFr's Weblog

Février 2005Avril 2005Mars 2005

Dérive temporelle d'un parc informatique - Etat des lieux | mercredi 30 mars 2005, 22h38

Une petite déclaration préliminaire : je ne suis pas réellement sur que ce post va présenter un quelconque interet pour un lecteur autre que moi-même, vous êtes donc prévenu, si vous arrivez à la fin du post en vous demandant "Et", vous ne pourrez vous en prendre qu'à vous :p

Tout part d'une constatation des plus simples : cela va maintenant faire 6 mois que je suis à Nantes, ne retournant à Plaisir pour administrer le parc de PC de la maison que le week-end... Et d'une facon générale, je dois dire que l'état de santé général, sans être alarmant - quoique, notament sur mon PC... - n'est pas tip-top. Certe, j'exagere un peu, parce que tous les problèmes n'ont pas la même gravité, et certains se manifestaient déja avant mon départ pour Nantes, cependant, il va quand même falloir que je me décide à m'occuper un peu de tous les PCs. Petit - ou pas - pense-bête des problèmes à régler.

Celeron 500
  • Décédé. Plus précisement, la mémoire vive, le processeur ou la carte mère ( ou qui n'est pas exclusif, ca peut être plusieurs parmi ces choix ) ont lachés, pour une raison un peu indéterminée - je suppose personellement un problème lié à l'alimentation electrique, pour des raisons qui apparaitront plus clairement ultérieurement.
  • Vu l'âge des composants, la réparation n'est pas vraiment rentable, toutefois, il faudrait que je récupere quelques composants dessus, entre autres le disque dur, éventuellement la carte graphique, et des cartes dont j'aurais oublié qu'elles sont dedans.
Serveur
  • Incroyable mais vrai, pas de gros problème sur le serveur, qui fonctionne même super bien comme point d'entrée distant, via ssh, sur mon réseau depuis l'ECN ^^
  • Eventuellement, passer le serveur sous Linux pour avoir une plus grande liberté dans l'administration à distance du serveur, sachant que pour une raison qui m'échappe un peu, VNC est bloqué au niveau du firewall de l'ECN, aussi en entrant qu'en sortant...
Mon portable
  • Problème de lecteur de CD, qui refuse obstinément de detecter l'insertion d'un nouveau disque. Eventuellement, faudrait que j'essaie de trouver un lecteur de DVD pour portable, et de le brancher à la place, mais, j'suis pas vraiment sur que ca se vende dans le commerce, ni que les lecteurs de CD soient facilement interchangeable sur les portables.
Mon PC de bureau ( Athlon 2400 , 1Go de RAM, GeForce 4 Ti 4600 )
  • Gros problème matériel, entrainant des plantages intempestifs, et des logouts intempestifs. Au dela de me faire l'affront de totalement casser mon uptime, et bien plus embettant, les reboots rendent l'utilisation du PC beaucoup moins aisé, et surtout la compilation de gros package presque impossible, gcc finissant toujours par me dire qu'il a rencontré une "Erreur non reproductible probablement du à un problème matériel". Un memory test a permis de mettre de côté tout problème lié à la mémoire, reste donc processeur et carte mère. De toute la liste, c'est le problème le plus urgent à solutionner, et pas seulement parce qu'il me touche directement :p
Portable de ma soeur
  • Vérifier que la carte WiFi fonctionne bien, en re-installant les drivers. Si elle fonctionne, yoohoo, sinon, échanger la carte chez AEC Informatique contre une autre qui fonctionne...
Ordinateur de ma môman
  • Re-installer le disque dur actuellement présent dans le Celeron 500 dans ce PC
  • Installer une carte graphique, et un dual boot Windows 2000, pour pouvoir se servir de ce PC pour se remettre à l'aeromodelisme sans trop de casse, en utilisant le merveilleux Aerofly
  • Configurer CUPS pour pouvoir imprimer depuis le PC
Ordinateur de ma soeur
RAS, à priori, depuis la dernière erradication de virus, tout fonctionne comme il faut ^^

Ce qui me fait penser à la possibilité d'un problème electrique, c'eset le fait que mon PC à commencer à avoir des problèmes au même moment que le Celeron 500, et qu'il est difficile d'expliquer ca autrement... D'autant plus que jusque là, le Celeron 500 avait été d'une fiabilité exemplaire, avec des uptimes de 11 mois ( le mois manquant étant août, où, étant en vacances en Normandie, la plupart des PCs de la maison sont éteints ).

OT, j'ai téléchargé la démo de Trackmania Sunrise après un test relativement elogieux dans Canard PC - l'hebdomadaire de l'informatique que vous devez lire si vous voulez être sur de rigoler au moins une fois par semaine - et je dois dire que je suis pas décu, ca fonctionne vraiment plutot bien, et j'dois dire que ca depayse par rapport à Gran Turismo, dernier jeu de voiture auquel j'avais joué ^^; Evidement, la démo se finit trop tôt, mais bon, étant donné que le principe d'une démo est de donner envie d'en voir plus, je suppose qu'on peut dire que c'est atteint

Prolifération d'installation Linux | mardi 29 mars 2005, 23h36

Ca a commencé doucement, par mon PC principal à Plaisir. Kévin - depuis lors repasser du côté obscur de la force - insiste pour que je teste la distribution de geek qu'il a installé sur son PC, Gentoo que ca s'appelle. A ce moment-là, j'avais déja fait quelques incursions dans le domaine de Linux par le biais des merveilleux Live CD, mais je n'avais encore jamais franchi le pas en installant réellement une distribution Linux sur mon PC. J'étais toutefois déja très versé dans le domaine des logiciels libres, puisque je tournais déja sous Firefox pour le surf sur le web, Gimp pour l'édition graphique et Gaim pour la messagerie, pour ne citer que les plus utilisés. En comparaison, Kévin, lui, sous sa belle Gentoo, se voyait contraint de lancer directement VMWare, et toutes ses applications à l'interieur :P. Je me suis donc empressé de lui signaler que la migration dans mon cas ne serait pas particulierement difficile... Et comme générallement, j'suis pas du genre à me défiler, j'me suis lancé. J'ai pas eu de réelles difficultés avec Gentoo, mais tout de même, c'est pas la distribution que je recommanderais à un débutant.

Toujours est-il que ce PC s'est retrouvé à tourner sous Linux, et pendant longtemps a été le seul de la maison. Lors du départ pour Nantes, j'ai installé en dual boot Linux / Windows sur le PC que j'emmenais, mais ait passé la majorité du temps sous Windows, pour deux raisons : la première, c'est que je souhaitais pouvoir jouer sur le PC, et la seconde, c'est que je n'ai jamais pris le temps de faire fonctionner ma carte TV sous Linux. Cependant, j'ai décidé de désormais faire de Linux mon OS principal sur le PC nantais, entre autre pour des raisons de sécurité ( il semblerait que tous les PCs connectés au réseau de la résidence des eleves ne soient pas réellement fréquentables ), n'utilisant désormais Windows que pour jouer - j'ai pas encore fini Far Cry vous comprenez. L'amélliration, au niveau de la protection des données, devrait être considérable, et puis, MythTV devrait bien pouvoir être configuré pour utiliser ma carte TV, malgrès la difficulté d'avoir accès à de la doc' entre 8 et 18h, pour cause d'absence d'accès au Net.

Cependant, et de facon plus étonnante, un troisieme PC est désormais sous Linux : celui de ma môman. Son ancien PC, basé sur un Celeron 500 et 128 Mo de RAM, avec de nombreuses années de bons et loyaux services, a rendu l'âme récement. Et il semblerait que l'expérience qu'elle a eu de Linux en utilisant mon PC sous Linux a été plutot positive, puisqu'ayant le choix, en installation sur son nouveau PC, entre le Linux Mandrake livré par défaut et une installation de Windows 2000, elle a choisi Mandrake, puisque je peux faire tout ce dont j'ai besoin avec. Au passage, je dois dire que Mandrake m'a impressioné, peut-être parce que j'utilise Gnome d'habitude, peut-être parce que KDE a fait d'énormes progrès envers les nouveaux utilisateurs, peut-être parce que Mandrake a énormement personaliser sa distribution pour la rendre accessible à tous... Le fait est, une fois la distribution installée - ce qui m'a quand même posé quelques problèmes, surtout au niveau carte graphique / écran, par défaut, la fréquence horizontale de raffraichissement entraine des tonnes de parasites très désagréables sur le LCD -, on se retrouve dans une situation presque idéale pour l'utilisateur débutant... A mon avis, encore plus parlant, pour un utilisateur débutant, que l'équivalent sous Windows. Quelques exemples simples :

Je n'ai pas de conclusion mega-top à sortir là, vu l'heure, donc, je vais me contenter de vous dire que maintenant, le nombre de distribution Linux que j'ai installé arrive à 3, et que ca comporte donc Gentoo, Ubuntu et Mandrake... Et que comme je fais rien comme tout le monde, j'ai commencé par la plus complexe à installer, Gentoo, pour finir avec une des plus faciles, Mandrake. Toutefois, Gentoo a pour elle des avantages que je vous conterais éventuellement plus tard, et qui inclue entre autres une gestion des packages des plus sympathiques ^^;

PS. : J'compte bien passer le serveur de la maison sous Linux aussi un de ses jours...

Confirmation expériementale de la loi de Murphy | lundi 21 mars 2005, 23h31

Mood: Cry

Si j'avais eu le moindre doute concernant la validité de la loi de Murphy - dont une des nombreuses formulations est "Si quelque chose peut mal tourner, alors, cette chose tournera mal" - le week-end que je viens de passer s'est charger de me l'ôter de facon particulièrement efficace. J'aurais du m'en douter pourtant, c'était trop beau, un week-end qui commencait le jeudi midi, ce qui m'a fait arriver sympathiquement à Plaisir vers 17h, en ayant pris un peu de temps dans le studio entre l'instant de fin des cours et l'instant de départ pour prendre le TGV. Plus que tout, le fait qu'il fasse beau temps aurait du déclencher tous les detecteurs, et pourtant, ces derniers sont restés intégrallement muet.

Les ennuis n'ont pas commencé de suite, ils ont attendus le vendredi après-midi pour faire leur premières apparitions... Mais quelle apparition ! Le FAI utilisé à la maison est en train de changer, les tarifs de Wanadoo pouvant désormais être presque assimiler à du vol. Il a donc été décidé de passer chez Free, qui présente l'avantage de rendre possible sur la ligne de la maison un dégroupage total, et un passage en ADSL 2+, ce qui signifie des débits beaucoup beaucoup plus sympathiques que ceux précédement obtenus avec Wanadoo, et le tout pour le même prix... Etant donné que Free propose en plus la téléphonie illimité vers les postes fixes pour le même prix, le bilan comptable est rapidement fait. Cependant, l'inconvénient, c'est qu'une telle migration implique un changement de propriétaire au niveau du central téléphonique, et Wanadoo a décidé de ceder la propriété de la ligne à Free le vendredi après-midi. Conséquence immédiate : plus de possibilité de se connecter à Wanadoo, et pas encore de possibilité de se connecter à Free, puisque la Freebox n'est pas encore arrivé...

Par conséquent, le week-end entier a du être passé couper du Net ; enfin, il y a bien la connexion de secours 56K fourni par Free, qui est une entreprise louable, mais disons que désormais, il va être difficile de me faire croire qu'un accès bas débit est réellement un accès au web. Déja, pour un g33k comme moi ( mémoriser bien cette date du 21 mars 2005, première et dernière apparition du l33t sp34k dans un p0st de Dual Blog, w00t ), le week-end s'annoncait mal parti, parce que mine de rien, le fait de lancer une recherche google sur à peu près n'importe quel sujet me passant par la tête est devenu une habitude des plus tenaces - d'autant plus que ces recherches amenent générallement la réponse à la question initiale ^^. Cependant, tout dans cette coupure n'était pas mauvais, puisqu'elle m'a permis de trouver le temps d'acheter une montre ( ca devait bien faire dans les 4-5 mois que j'avais perdu l'ancienne :/ ), d'aller faire un tour dans la fôret situé juste à côté de chez moi et dont je n'avais pas profité ces derniers temps, et pour faire court de revenir à des activités que je ne pratique que peu d'habitude. J'ai même été acheté deux CDs sortis Lundi dernier et qui à priori me plaisait bien, Moby : Hotel et Daft Punk : Human after All ( J'suis totalement convaincu par Hotel, un peu moins pour le moment par Human after All, mais bon, c'est le sujet d'un autre post )

Cependant, la situation ne pouvait rester aussi neutre. Pour une fois que je rentrais avec une idée très positive : "Je vais retrouver un accès au weeeeb", il a fallu qu'un evenement à la probabilité infime ( ou presque ) se produise en gare de Paris Montparnasse : un gros retard sur le TGV. Ca a commencé par une annonce type, un "léger retard au départ", qui s'est transformé au bout de 20 minutes en "un problème matériel nous amène à vous inviter à rejoindre une autre rame, situez voie 8"... Passons sur les détails pour se concentrer sur l'essentiel, un retard non négligeable de 45 minutes au départ.

Cependant, il eut été trop beau que la situation en reste là, on sait jamais, il aurait pu me rester un soupscon de doute sur la validité de la loi du Murphy. Il fallait donc un élement final pour enfoncer le clou de facon définitive, me faisant comprendre l'impossibilité pour de simple mortels de lutter contre l'aspect ineluctable de cette loi : à la sortie du TGV, il me faut prendre le tram pour faire la liaison entre la gare et l'ecole. Or, vers 22-23h, heure d'arrivé à Nantes, les trams sont très peu fréquents, en gros un toutes les demie-heures. Et, bien évidement, le tram précédent est parti littérallement 5 secondes ( voir moins ) avant que j'arrive devant la porte pour monter dedans. Devant un tel acharnement, j'ai personnellement abandonner tout espoir de pouvoir lutter contre cet loi de Murphy, et propose maintenant son intégration aux cours d'Energetique / Thermodynamique...

Google Desktop Search | lundi 14 mars 2005, 23h19

Mood: Goggle

Ce post peut sembler anachronique : aussi longtemps après la sortie des premières beta disponible publiquement de Google Desktop Search, qu'est-il possible d'ajouter, qui n'est pas déja été dit et redit un peu partout sur la blogosphère ? Ils existent cependant au moins deux raisons de poster sur ce sujet : la version 1.0, incorporant la recherche dans le cache de Firefox et les mails de Thunderbird, est sorti il y a relativement peu de temps... ce qui m'a incité à le tester plus en profondeur ^^; Accessoirement, il me semble de plus que si le sujet a été largement abordé dans la langue de Shakespeare, les posts en Francais sont nettement moins nombreux ; cependant, cette impression provient probablement du fait que je ne lis que peu de blog en francais à la base.

Tout d'abord, le principe : après tous, les systèmes d'exploitation n'intègre-t-il pas une fonction de recherche depuis des lustres par défaut ? Il exite plusieurs différences majeures entre les fonctions de recherche traditionnelles et les moteurs d'indexation qui fleurissent en ce moment ( Spotlight pour Mac OS 10.4, Beagle pour Linux, et Google / Copernic Desktop Search sur Windows ). Tout d'abord, alors que les anciennes recherches se concentraient presque exclusivement sur les noms des fichiers, l'idée est maintenant d'essayer de s'interesser au contenu de ses fichiers, dans le but d'offrir à l'utilisateur de rechercher des choses telles que : "la conversation par mail que j'ai eu à propos de WordPress", ou alors "le fichier Word contenant mon projet personel et professionel". D'une facon générale, cela permet donc une recherche bien plus naturelle que ce que l'on avait avant, et surtout, beaucoup plus pratique.

Il est interessant de constater que ses capacités d'indexation ne se limite pas aux fichiers textes. En effet, la plupart des formats de fichiers possèdent des méta-données, que Google Desktop Search pourra alors exploiter. Pour prendre un exemple concret, les MP3 possèdent en eux des informations sur le chanteur, le nom CD, le titre de la chanson, le numéro de la piste, autant d'informations que GDS va pouvoir exploiter, vous permettant par la suite de faire une recherche sur le titre de la chanson pour la retrouver immédiatement, sans avoir à vous demander pendant de longs moments dans quel dossier vous avez pu mettre ce fichier, et surtout ce que vous aviez bien pu choisir comme convention de nommage à cet instant. Quiconque à galerer en recherchant son fichier comprendra immédiatement l'interet pratique d'un tel dispositif.

Cependant, l'ensemble des fonctionnalités mentionnées ci-dessous sont communes à l'ensemble des programme que j'ai mentionnés en début de post, constituant les principes de bases de tous systèmes d'indexation des meta-données. Une des premières fonctionnalités qui m'a agréablement surpris à l'installation de la version 1.0, indexant le cache de Firefox, c'est la recherche dans l'historique. On pourrait croire que cette fonctionnalité présente un interet limité, puisque "tout le monde sait bien que l'historique d'un navigateur est disponible dans le navigateur lui-même". Au niveau 0, la remarque est vraie. Là ou le génie de GDS se manifeste, c'est que la recherche donne non seulement les adresses des pages visitées, mais aussi, et surtout, les heures et version des pages visitées. Exemple type, vous visitez un site un jour donné, vous y retournez le lendemain, et il a intégrallement changé, vous privant du contenu que vous souhaitiez reconsulter. GDS vient à votre secours, il suffit de lancer une recherche sur le nom ou l'adresse du site pour pouvoir acceder à une version en cache de la page, avec toutes les informations auxquels vous avez déja eu accès. Tout simplement génial.

Autre gros avantage de GDS, la possibilité de developper des plug-ins, qui permettent d'indexer des fichiers plus ou moins "exotique", c'est à dire que Google n'a pas pris le temps d'étudier en détail pour savoir comment les prendre en compte de facon optimale. Par exemple, la version telechargeable ne comprend pas par défaut de système d'indexation pour les fichiers OpenOffice. Cependant, un petit tour sur la page des plug-ins permet d'ajouter en quelques clics la capacité de les gerer. Cette architecture de plug-in est ouverte, c'est à dire que n'importe qui peu téléchargé le SDK disponible en ligne, et se lancer dans la programmation d'un système d'indexation pour le format de fichier que vous venez d'inventer, où pour vous lancez dans l'implémentation de ce qu'il faut pour le type de fichier que vous trouvez super mega utile mais que personne d'autre ne semble utiliser.

Je suppose qu'un post objectif doit cependant comporter un avertissement : le problème d'un tel système, centralisant toutes les données d'un ordinateur - ce qui inclue des fichiers que l'on pourrait juger confidentiel - présente un attrait assez important à d'éventuels attaquants exterieurs. A priori, aucune attaque couronnée de succès n'a été mené jusqu'à présent, et les préoccupations sécuritaires soulevé à la sortie semble pour le moment infondée, mais il est toujours bon de se rappeller que la possession d'un tel système signifie que l'on souhaite encore plus se prémunir des attaques extérieures : antivirus et firewall, fortement recommandé pour tout utilisateur de Windows, devient ici absolument necessaire, sous peine de conséquences potentiellement désastreuses.

Au global, je suis totalement convaincu de l'utilité et des gains de productivité apporté par un tel système, qui indexe désormais les données en tache de fond 24h/24 sur mon PC nantais. Je recommande à tout un chacun d'au moins essayé ce genre de logiciel, au moins pour se rendre compte des possibilités que cela peut apporter ^^

Extensions <abbr title='Firefox'>Fx</abbr> | samedi 12 mars 2005, 20h22

Mood: Clop

Puisque c'est à la mode, je vais moi aussi faire une liste des extensions que j'utilise pour Firefox, d'autant plus qu'il y en a quelques-unes que j'aime beaucoup beaucoup, et que je n'ai pourtant encore pas vu mentionné dans la plupart des listes... Je ne sais pas trop si cet état de fait provient du fait qu'elles sont méconnues ( auquel cas ce post devrait les aider ^^ ) ou alors du fait que j'ai une utilisation qui ne ressemble à aucune autre de Firefox ( auquel cas, cette liste ne servira à personne, mais permettra tout de même d'illustrer le fait que l'un des gros avantages de Firefox par rapport à certain navigateur obsolète est sa grande faculté d'adaptation à n'importe quel utilisateur, aussi particulier que soit ses besoins ) ?

J'ai quelques autres extensions d'installer mais desactiver pour le moment, dont le sort n'est pas encore déterminé : Scrapbook, dont le principe est interessant - permettre de sauvegarder une page en locale, et de l'éditer comme on le veut - mais que je n'utilise finalement pas tellement, EditCSS, qui fonctionnait mieux que la fonctionnalité présente dans les versions 0.8 de WebDev, mais qui n'a pas à priori de grand avantage sur le Edit CSS de WebDev 0.9 et Google Pagerank Status, qui utilise de la place sur la barre de statut pour une donnée certes utile quand on veut à tout prix amellioré son classement sur Google, mais qui a tendance à parfois devenir trop obsedante.

Etant donné que l'ensemble des fonctionnalités permettant de naviguer avec une seule fenetres, en redirigeant les ouvertures de fenetres vers de nouvelles tabs est totalement incorporé dans Firefox, je n'utilise plus d'extension se chargeant de ca. J'utilise de plus le DOM Inspector, mais ce n'est pas réellement une extension puisque je le compile directement dans ma 'tite build quotidienne de Firefox quand je suis z'à Plaisir.

Au final, une liste beaucoup plus courte que celle trouvable chez d'autres bloggeurs, pour une raison simple en réalité : pour rester installer sur mon PC, une extension doit amener quelque chose de nettement quantifiable, soit un net gain de productivité, soit une nettement plus grande faculté de personalisation, et le tout sans encombrer une interface que je souhaite la plus efficace et la plus agréable possible.

Renouvellement ObjectDesktop | lundi 07 mars 2005, 22h44

Mood: Neutral

Je suis depuis maintenant un certain temps - plus de 3 ans - un client de Stardock, une entreprise produisant des logiciels permettant de personnaliser l'apparence de Windows. La particularité du système ? Si vous souscrivez à l'abonnement "Object Desktop", vous avez non seulement toutes les applications de la suite, mais aussi toutes les mises à jour qui y sont apportés pendant un an, version majeure comprise. Au bout de cette année, le choix peut se faire entre renouveller l'abonnement, et ainsi obtenir un an de mise à jour supplémentaire, et laisser expirer l'abonnement, ce qui permet d'obtenir les versions des logiciels sorties jusqu'à la date d'expiration. Les services fournis sont, pour une personne passant autant de temps que moi devant l'écran, assez appréciable, puisqu'ils permettent de se retrouver avec un environnement plus sympathique, moins agressif, finalement, de se sentir plus chez soi face à son PC.

Toutefois, l'année dernière déja, et cette année encore plus, la question du renouveller ou pas l'abonnement c'est sérieusement posé. En effet, si les services sont assez appréciables, ils se limitent à un poste Windows, et je passe la majorité de mon temps sous un environnement Linux. Dans ce cas, le bénéfice apporté par l'ensemble devient beaucoup moins net, les logiciels n'étant utilisés que sur le portable... Du moins, jusqu'à Septembre dernier. Cependant, quelques facteurs m'ont décidé à, de nouveau, renouveller mon abonnement, et donc à pouvoir bénéficier de toutes les mises à jours jusqu'à mars 2006. Première raison, le coup n'est pas prohibitif, notament grâce au dollar relativement faible : moins de 30€ pour 12 mois, largement dans le budget "raisonable". Plus important, pour le moment le PC de Nantes tourne assez, voir très souvent sous Windows, et je suis sur ce PC nantais 5 jour par semaine. Au global, l'utilisation que j'en ai n'est donc pas négligeable.

M'ayant aiguilloné dans cette décision de prolonger la durée de vie de mon compte, il y a la sortie, le 15 mars, de DesktopX 3. Convergence annoncée entre la puissance intrinsèque de DesktopX, permettant aux codeurs de scripter intégrallement le comportement d'un objet sur le bureau, et la convivialité d'AveDesk, le logiciel presque miraculeux d'AndreasV, il devrait à priori fournir des moyens très sympathiques d'amener des fonctions pratiques au bureau Windows. Enhanced Dialogs, en version pour le moment alpha, fait aussi parti des logiciels présentant à priori un potentiel non négligeable, le but étant de modifier les dialogues Windows par défaut "Ouvrir", "Enregistrer sous..." ..., en leur rajoutant des fonctions utiles, comme la possibilité de definir soit-même des raccourcis, d'effectuer une recherche. Toutefois, je dois avouer qu'après avoir vu la version GTK 2.6 de ces dialogues, je dois dire qu'à mon gout, même les versions amelliorés de ces dialogues n'égalent pas leur contreparties sous Gnome. Toutefois, il faut avouer, comment pourrais-je resister à des boites de dialogues implémentant un mécanisme très similaire au FAYT présent dans Firefox ?

Pour conclure, un facteur absent du post, mais qui à quand même compté un peu, a été de se dire que finalement, Object Desktop pourrait ne plus être aussi utile que ca si je me laisse séduire par un Mac Mini, que j'ai vu de mes yeux pendant les vacances, et qui a réellement d'assez nombreux atouts pour lui. Le jour où Stardock sortira le client OS X pour Multiplicity, je sens que la tentation va être grande d'entrer dans la famille des possesseurs de Mac ^^;

Quelques sauveurs du paysage audio-visuel | samedi 05 mars 2005, 23h15

Mood: Clop

D'une facon générale, et pour situer clairement la situation, il faut bien avouer que la personne n'ayant malheureusement que les 6 chaines hertziennes francaises n'est pas des plus gâté du point de vue des émissions qui lui sont proposés. Entre une énième rediffusion de La Petite Maison dans la Prairie dont tous les épisodes ont déja du passés au minimum 5 fois chacun, des jeux d'un niveau discutable, et des émissions de société d'un gout parfois douteux, le constat est au premier abord déprimant. Toutefois, étant seul dans mon studio à Nantes, la TV offre une compagnie sympathique dans le sens ou elle occupe l'ouie tout en laissant l'esprit libre de s'interesser à d'autres sujets... Et cela m'a permis de découvrir quelques joyaux ressortant du lot. Quelques-un de ces petits bijoux, qui vont jusqu'à prendre le pas sur mes conversations sur le Net ^^;

Kaamelot

Des sketchs courts ( 5 minutes ), se situant dans un royaume de Camelot parallèle, ou les chevaliers de la table ronde sont des bras cassés, un peu lent intellectuellement. Les thèmes abordés sont variés, parfois grave, mais toujours abordés de facon à amener le spectateur à en rire. Les scripts des épisodes sont disponibles sur le site officiel, mais je ne sais pas s'ils rendent justice à la série elle-même.

Missing : Disparus sans laisser d'adresse

Mélant à la fois le sérieux d'une bonne série policiere et un soupscon de fantastique - l'aide qu'apporte les visions ( enfin, la, une par épisode pour simplifier, s'explicitant au fur et à mesure ) de Jess à la résolution de l'affaire -, Missing accroche tout à la fois le spectateur par le suspense qu'il laisse planer sur l'enquete, et les personnages assez attachants. Non, c'est pas juste que l'actrice jouant Jess est plutot pas mal du tout, même si ca ne doit rien gâcher. Le seul aspect négatif, c'est l'heure à laquelle ca passe : le premier des deux épisodes diffusé chaque mercredi commence seulement à 23h10, c'est pas super cool quand il faut se lever pour 8h le jeudi :/

Mysterious Ways

Cette série me conduit à écrire ce post sur mon portable pour pouvoir la regarder ^^; Habile transposition de X-Files dans le domaine civil, on se laisse prendre à l'intrigue et à essayer de trouver une explication rationelle aux différents phénomènes exposés... tout en se laissant en même temps entrainé par le scenario qui a été préparé.

Des séries exposés, c'est celle que j'ai découvert le plus récement, donc mon expèrience en est assez limité ( 3 épisodes ). Toutefois, vu qu'elle m'entraine sur le portable, loin de mon clavier super agréable, je pense qu'elle est assez digne de figurer dans cette liste

La méthode Cauet

Bon, ca risque de porter un grand coup à ma réputation, mais il faut que je sois honnête : la méthode me fait réellement rire, beaucoup, souvent, et par conséquent me compte dans ses assez fidèles spectateurs. Je ne regarde quasiment jamais l'intégralité de l'emission, parce que de nouveau, elle finit tard, mais je m'en accorde souvent une p'tite tranche, permettant de décontracter mes muscles zygomatiques. Que voulez-vous, le rire ne se commande pas ^^;

Un autre point qui mérite d'être souligné est la réactivité de certaine chaines de télé ( France 3 et Canal+ pour ne pas les nommer ) face au phénomène manga. Des séries relativement récentes ( ie, dont les versions mangas sont encore en cours de publications en France ) sont diffusés, notament GTO et FullMetal Alchimist sur Canal, et Detective Conan sur France 3. Si l'initiative est louable, je dois toutefois m'avouer relativement perplexe face aux voix des personages en VF. Habitué à de la VOST, et donc aux intonations japonaises, je me retrouve générallement assez perdu à l'écoute de FMA. Mais je suppose que quand on a pas regarder la version japonaise pour les comparer, la version francaise doit avoir certains attraits.

Finalement, si vous pensez que j'ai oublié des séries, voir qu'il y a des choses à côté desquels je passe, les comments vous sont ouverts ^^

Les listes en (X)HTML : ul, ol, quelle différence ? | mercredi 02 mars 2005, 23h17

Mood: Goggle

La lecture de la spécification HTML 4.01 ne laisse planer aucune ambiguëté, il doit exister deux types de listes : les listes ordonnées ( ol ) et les listes non-ordonnées ( ul ). Etant donné que deux balises existent, il devrait être clair que les deux présentes de radicales différences, qu'il est impossible de confondre l'une et l'autre - mais surtout, si deux balises existent, les deux ont de l'importance. La spécification définie d'ailleurs l'une de ses différences : les listes ordonnées sont numérotées. Cependant, une recherche rapide devrait réveller assez rapidement que tout n'est pas si rose : alors qu'on trouve d'innombrables usages de ul, les cas où ol est utiliser sont nettement moins courants

Une pratique courante dans la conception d'un site web en cherchant à le rendre sémantique est d'utiliser un ul pour la construction de la liste des liens de navigation. L'idée sous-jacente, c'est que les liens forment une liste, et que comme on ne veut pas les numéroter, on n'utilise pas de ol. Ce raisonement n'est pas à la base choquant d'un point de vue rationnel, mais il reste à mon humble avis très lacunaire. En effet, l'argument principal repose sur un aspect présentationnel, donc modifiable en CSS. Ceci doit être d'autant plus en compte que la plupart du temps, les ul employés dans les menus n'ont aucunement l'apparence de liste, la première chose supprimée étant générallement les puces. D'autre part, l'idée étant d'avoir une structure la plus significative possible, je doute qu'un menu soit réellement non-ordonné. Au contraire, la présentation des liens fait souvent l'objet d'une reflexion profonde de la part des webmasters - du moins, de ceux auxquels ce post s'adresse, je ne doute pas qu'il existe des personnes réalisant leur site sous FrontPage Express et jouant aux dés leurs menus de navigation. Par conséquent, je me ferais réellement l'avocat d'une liste ordonnée.

Toutefois, j'irais encore ( nettement ) plus loin : à mon sens, mis à part les cas où la liste est volontairement mélangée après avoir été établi, il n'existe tout simplement pas de liste réellement non-ordonnée. En effet, ne serait-ce que l'établissement primaire d'une liste lui confère un ordre, en lui-même révellateur : il indique l'ordre dans lequel les élèments viennent à l'esprit de la personne établissant la liste en question, et par conséquent ils permettent d'éclairer le processus ayant eu lieu dans la tête de l'auteur. Ce n'est pas forcement ce que l'information que l'on veut convié, mais c'est tout de même intrinsèquement très révelateur. Quant aux listes triés alphabétiquement et pourtant définis avec un ul, il me semble particulierement difficile de défendre l'idée qu'elles ne sont pas ordonnées selon l'ordre lexicographique.

Et pourtant, malgrès toutes ces raisons, il peut m'arriver d'envoyer moi aussi des listes, parfaitement ordonnée, avec un ordre réflechi et mûrement pesé, sous la forme d'un ul. Il existe une explication simple à ce comportement hérétique : la volonté de ne pas obtenir de numéro devant les différents items dans le cas d'un surf avec le CSS desactivé. Ce n'est pas purement sadique une desactivation de ce genre, ca permet de se rendre compte de nombreuses choses telles que l'apparence de la page dans un navigateur texte, l'aspect sémantique de la page par la visualisation des elements mis en avant et d'autres choses probablement totalement ininteressante pour le commun des mortels.

Pour conclure ? Je pense personnellement que la distinction introduite est arbitraire, utilisé actuellement uniquement pour un emploi détourné dont le CSS devrait se charger... et pourtant pour le moment necessaire, puisque les navigateurs n'implementent toujours pas les CSS counters qui permettrait de s'en passer. Toutefois, tout espoir n'est pas perdu, l'implémentation de cette fonctionnalité dans Mozilla semble être en bonne voie - ouvrant les portes d'un monde potentiellement plus sémantique ?

Arrivé d'indicateurs d'humeurs sur Dual Blog | mardi 01 mars 2005, 20h38

Mood: Tongue

Je dois avouer que la plupart de mes posts peuvent probablement, au premier abord, ne pas être très attractif : ils sont d'une longueur assez nettement supérieure à la moyenne, et le plus souvent purement en texte - bien que comme vous l'avez peut-être constater, j'essaie ces derniers temps dès que le sujet s'y prete d'inclure des photos, images, rendant le tout je l'espere moins austère ( spéciale dédicace à Mme Paris, ma prof de Physique Chimie de Maths spé ). Cependant, la situation ne pouvait perdurer, il me fallait trouver une solution pour donner à mes posts une apparence attrayante, pour le plaisir des lecteurs mais aussi pour le mien ^^

J'en étais là de mon processus de reflexion inconscient lorsque Mattahan a sorti le troisieme volet de son set d'icones GANT. Bon, pour être tout a fait honnete, j'ai loupé sa sortie, je me suis rendu compte de sa parution seulement dimanche 27 en arrivant chez moi, donc avec 7 jours de retard... Toujours est-il que ce tome du set contient de très zolies emoticones, qui m'ont tout de suite donné envie de les utiliser. Cependant, le fait est que des emots faites en 128x128 ne sont absolument pas utilisable dans un cadre classique : une fois redimensionné en 20x20, on ne distingue plus qu'une forme ronde indistincte correspondant au visage, et une expression réellement indéchiffrable. L'idée de les utiliser en emots dans une taille du genre 40x40 sur ce blog m'a, pour être franc, traverser l'esprit, jusqu'à ce que j'regarde ce que ca pourrait donner et me rende compte que nan, ca collait pas à moins de ne mettre des smileys qu'en fin de paragraphe.

Il allait donc falloir se creuser la tête un ch'tit peu plus. L'idée principale retenue a été de mettre en fond, en bas à droite de posts une version blanchie des emoticones, ce qui permet de les avoir en taille réelle sans problème vu la longueur de mes posts en général. J'eu z'été seul, je m'en serais probablement arreté là, du moins dans un premier temps. Cependant, force est de constater que la version blanchie ne permet pas intégrallement de se rendre compte de l'apparence générale du smiley. Et Kévin m'avait entre temps parlé de mettre des indicateurs d'humeur sur ce blog. La longueur de mes posts m'a alors permis de réaliser une petite fantaisie : mettre dans le coin supérieur gauche du post une version 50x50 de l'image, ce qui permet tout à la fois de commencer la lecture du post en sachant sur quel ton il faut le prendre, et aussi d'avoir sur la page des elements attrayants dès le départ du post ^^

Pour conclure, ceux qui liront ce post dans les premiers pourront probablement constater la mise en place de ce système, parce que si l'administration est intégrallement adaptée, et que j'ai déja une page de test indiquant l'apparence potentielle de ce système une fois mis en place, il reste l'implémentation réelle à effectuer, qui ne pourra se faire de facon définitive qu'une fois que ce post ( ou billet d'après la mode qui semble être lancée dans la blogosphère francaise... ) sera en ligne.

Février 2005Avril 2005Mars 2005
Sites visités