Dual Blog : DeFr's Weblog

Juin 2006Août 2006Juillet 2006

Yakitate ! Japan | mardi 11 juillet 2006, 17h21

Mood: Tongue

En me baladant dans le Leclerc ou j'ai entre autres l'habitude d'acheter mes mangas lorsque je suis sur Nantes - croyez-le ou pas, ils ont généralement les mangas le jour même de leur sortie et pour moins cher que la FNAC ^^; - un manga m'a plus ou moins tapé dans l'oeil : Yakitate !! Ja-pan. N'en ayant pas entendu parler auparavant, et trouvant que j'avais déjà un nombre nettement suffisant de manga en cours, j'ai commencé par l'ignorer, mais je du bientôt me rendre à l'évidence : ce manga m'intriguait. Il semblait avoir un format un peu plus petit que les autres, et sa couverture était relativement intriguante.

Une recherche rapide sur le web n'a pu qu'aiguiser un peu plus ma curiosité : genre shonen ; univers : boulangerie. Il faut bien reconnaître que c'est une alliance qui présente au moins une caractéristique attrayante : c'est totalement original. En tout cas, je n'avais personnellement jamais entendu parler d'un mangaka situant son shônen dans le milieu de la restauration. Les classiques du genre risquait d'être chambouler, car il m'a très rapidement semblé peu vraisemblable que le manga donne lieu à des scènes de combat ou les épées seraient remplacés par des baguettes ;-)

Je me suis donc laissé tenter, me disant qu'après tout, acheter le tome 1 ne m'engageait à rien. La version très courte pour les gens pressés, c'est que seules mes économies ont eu à s'en plaindre ; pour les autres, plus de détails ci-dessous ;-)

Yakitate !! Japan nous fait découvrir Kazuma Asuma, jeune autodidacte qui a décidé que si la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne avait leurs pains propres, le Japon n'avait pas à être en reste, et se devait lui aussi de posséder son type de pain. En conséquence, Asuma essaie de créer différentes variétés de pain se mariant aussi harmonieusement que possible avec la cuisine japonaise traditionnelle, son ramen, ses sushis etc. Premier objectif ? Arriver à convaincre son grand-père des vertus du pain comme accompagnement des plats, lui qui ne jure que par le riz.

Une fois le grand père conquis, c'est à Tokyo que notre héros se rend, afin d'essayer de travailler à Pantasia, la plus grande chaîne de boulangerie de la ville. C'est alors qu'on se rend compte de la façon dont les défis et tournois des shonen vont se retrouver intégrer à l'histoire : afin de gagner sa place dans cette fameuse chaîne de boulangerie, Asuma devra réaliser différents pains, et faire en sorte que ces derniers soient mieux jugés que ceux de ses adversaires. Le concept est donc nettement moins violent que dans la plupart des autres mangas, et parviendra peut-être à convaincre certains des plus réticents à au moins s'essayer à la lecture de shonen ^^;

Au-dela de l'originalité qui est présente de façon notable dans toute l'oeuvre, c'est l'humour général du manga qui marque, et l'attachement qu'on éprouve pour les différents personnages - comment ne pas se laisser attendrir par la naïveté d'Asuma ? Comme je m'attache de toute façon aux personnages, on va peut-être s'attarder un peu plus sur l'humour : les scènes de dégustation sont réellement très exagérés, le fait qu'Asuma est été entièrement autodidacte donne lieu à d'innombrables scènes amusantes - "Je ne sais pas faire de croissant moi !", puis, après qu'on lui est montré ce qu'était un croissant, "Ah, mais, c'est le JaPan n°xx", et d'une façon plus générale les relations d'Asuma avec son entourage.

Je croyais avoir déjà mis cette info, mais il semblerait que non, donc, je vous la donne : pour le moment, quatre tomes de Yakitate !! JaPan sont sortis en France, et le cinquième doit sortir demain ^^;

Prendre du temps / Stage | lundi 10 juillet 2006, 16h07

Mood: Neutral

Visiblement, il semble que s'il existe un domaine dans lequel j'excelle, c'est celui de ne pas prendre de temps - et surtout, dans l'art de ne pas prendre de temps pour poster sur ce blog. C'est pourtant étrange, car à chaque fois que je retrouve mon interface d'administration, pour pouvoir poster un peu, c'est honnêtement très agréable.

J'ai toutefois quelques facteurs qui devraient alléger un peu la condamnation que vous seriez en droit de porter, fidèles lecteurs - ahem. J'ai parfois vraiment l'impression, en ce moment, d'être dans le rythme métro - boulot - dodo de manière non négligeable, probablement à cause des deux heures et demie de transport quotidiens... Disons que ça laisse relativement peu de temps pour le reste.

Ou vais-je donc trouver le temps de blogger, en ces conditions ? C'est simple, pendant que j'suis au travail. Plutôt que de faire une pause en salle de réunion, j'vais revenir devant mon PC avec mon petit verre d'eau, et ainsi, je l'espère, tenir mon cher weblog à jour. C'est du moins la résolution que j'ai prise, on verra bien si cette dernière fonctionne. Je l'espère sincèrement.

Mais que fais donc DeFr pendant son stage ?

Depuis début mai, je suis de nouveau en stage chez Open Web Solutions, ou l'ambiance est réellement toujours aussi bonne :-) J'y travaille à la rénovation de CoolEtude, le site autour duquel OWS a été bâti, mais qui a relativement rapidement du être laissé de côté pour s'attaquer à d'autres types de développements, rapportant un peu d'argent ceux-là. En conséquence, CoolEtude s'est vu peu à peu délaissé, et si le site attire encore des visiteurs, il faut convenir que l'apparence accuse son âge. D'une certaine façon, c'est même un condensé d'un bon nombre de pratique qui était considéré comme particulièrement judicieuse au début du siècle, et qui sont maintenant totalement tombés en désuétudes : frames, fonts...

Pour remanier tout ça, il a été décidé de changer la base même du site. De quelque chose de totalement custom, développé dans les débuts du PHP et relativement difficilement maintenables, le site est passé sur le logiciel de CMS Drupal, est devenu valide XHTML 1.0 et CSS 2.1, et toutes les fonctionnalités qui n'existait pas dans Drupal ont été recodés. Vous devriez pouvoir voir ca en ligne très bientôt :-)

Il y a aussi eu pas mal d'améliorations du site à un niveau invisible aux utilisateurs, notamment dans la gestion de contenu : les notions d'access aux différentes pages, aux fonctions, aux modules, bien gérés de base par Drupal, permettent une flexibilité qui n'a pas grand chose à voir avec ce qu'il y avait avant.

Il ne reste, pour cette nouvelle version, qu'une seule grosse inconnue : quel va être le comportement de cette nouvelle version façe à la charge recue par le serveur réelle ? La mise en service en plein été devrait permettre de répondre doucement à cette question, mais seul septembre permettra de connaitre avec certitude le verdict.

J'ai l'impression que ce post part dans un nombre non négligeable de directions sans aboutir dans aucune, je vous prie de m'excuser, j'ai visiblement perdu l'habitude de blogger :-/ Espérons que cela reviendra vite.

Juin 2006Août 2006Juillet 2006
Sites visités