Dual Blog : DeFr's Weblog

Décembre 2007Février 2008Janvier 2008

Annonce de service | mardi 29 janvier 2008, 15h15

Mood: Angry

Juste au cas où, une petite annonce pour vous prévenir que le serveur hébergeant l'ensemble des services du domaine defr.org (et Mega-Poudlard.com) va être déménagé par mon hébergeur, pendant la nuit de vendredi à samedi pour eux, mais en journée pour toute personne située dans le fuseau horaire de Paris.

Dreamhost prévient que la plage qu'ils ont réservés pour ce déménagement va (en heure française) de 7h à 15h, le samedi 9 février 2008. Je suppose que je pourrais, d'un point de vue technique, basculer les différents services de defr.org sur Hermes le temps de la maintenance pour assurer une continuité de service, toutefois je ne suis pas entièrement sur que ce domaine héberge des données dont le monde ne puisse se passer pendant quelques heures. A l'inverse, j'aurais bien aimé évité la coupure de service pour Mega-Poudlard, mais je ne suis pas sur que le petit Duron 900Mhz, les 256Mo de RAM et surtout la connexion ADSL derrière laquelle se trouve le serveur tiennent la charge...

Je suppose que la morale de l'histoire, c'est qu'il va falloir que je me décide à passer à un hébergement dédié dans un datacenter, par opposition à mon serveur dédié derrière une ligne ADSL :-)

PS: Morgan, si le premier billet de la journée t'avait provoqué une crise cardiaque, j'espère que celui-là ne va pas t'achever.

Diplômé | mardi 29 janvier 2008, 11h10

Mood: Yes

Note préliminaire: ce billet aurait du être publié le mercredi 22 janvier 2008, mais suite à une faille temporelle il semble qu'il n'ait été finalisé qu'aujourd'hui... Il s'agit vraisemblablement d'un problème étrange mais connu de la version 1.0 du DeFr, qui avait bien commencé ce billet le mercredi en question, mais qui s'est laissé distraire par la recherche d'un dictionnaire Français pour sa pré-version de Firefox Beta 3.

Ca y est, c'est fait... Me voila officiellement récompensé de mes 5 années d'étude post-bac: j'ai reçu aujourd'hui les différents papiers attestant du fait que je suis désormais un ingénieur diplômé de l'Ecole Centrale de Nantes, mention Bien. Et je dois dire que ça fait bizarre, de ce dire que l'on a enfin obtenu ce fameux sésame.

Toutefois, tout d'abord, quelques précisions. Ces papiers, je les ai un peu plus tard que la majorité des élèves de ma promotion, à cause de mon obligation de mobilité à l'étranger que je n'avais pas accompli en temps et en heure. Après avoir passé quelques temps en Espagne (malheureusement très loin de ma dulcinée, ce qui n'a pas rendu le séjour très agréable, peut-être bloggerais-je là dessus mais je n'avais pas envie de le faire à chaud, car les choses que j'en aurais eu à dire n'aurais vraiment pas été très agréables...), c'est maintenant chose faite.

Techniquement, mes condisciples se sont eux vu attribués ce petit papier début décembre, je n'ai donc tout de même pas un retard si considérable... D'autant que ce ne sont que les diplômes provisoires: les diplômes définitifs ne seront imprimés qu'au printemps. C'est d'ailleurs une bonne chose, car cela a permi à l'administration de réalisé que sur tous les diplômes des personnes nées dans une ville possédant plusieurs arrondissements (Paris, Lyon...), l'arrondissement était assez probablement faussé à cause d'une mise à jour effectué sur leur référentiel des communes m'a-t-on dit. Le petit délai entre les certificats provisoires et l'impression définitive devrait dont leur permettre de corriger tout cela...

Maintenant que ces préliminaires ont été exposés, passons à une confidence un peu plus personnelle: ce que ça m'a fait, de recevoir ce diplôme. J'avoue que je n'en attendais pas grand chose à la base, car très objectivement, ce n'est pas la possession de ce bout de papier en lui-même qui allait fondamentalement changé les différentes connaissances que je possède, notamment dans le domaine de l'informatique, ni magiquement me transformer. Et pourtant, je dois bien reconnaitre que lorsque j'ai eu ce certificat entre les mains, pourtant formulé en termes tout simples, cela m'a fait quelque chose. Je pense que c'est notamment parce que c'est à ce moment précis que j'ai réalisé que j'avais terminé ma formation, et que j'avais finalement obtenu ce pourquoi j'avais étudié pendant 5 années à la suite de mon baccalauréat: une reconnaissance officielle et académique de mes connaissances, de mes aptitudes en informatique...

Décembre 2007Février 2008Janvier 2008
Sites visités