Dual Blog : DeFr's Weblog

Déménagement de site | dimanche 24 juillet 2005, 22h01

Mood: Tongue

Je l'envisageais depuis un certain temps, c'est maintenant fait : defr.org - le reste des sites que j'héberge devrait suivre - est passé de DeadSerious, hébergeur que j'aime énormement, à DreamHost, hébergeur dont j'ai entendu beaucoup de bien, et qui semble effectivement tout à fait correct, même si mon expérience avec eux est bien trop courte ( trois jours ) pour que je puisse réellement fournir un avis objectif et éclairé sur la question. La suite de ce post va vous expliquer les raisons m'ayant poussé à faire ce choix.

Tout d'abord, une part de responsabilité non négligeable dans cette migration est à attribuer à mon stage chez Open Web Solutions. En effet, le projet que j'y developpe est en PHP 5, l'une des idées étant de produire un projet orientée vers l'avenir, et utilisant les différents fonctions apportées par la nouvelle version du langage. Le problème, c'est qu'à force de programmer en PHP 5 à longueur de journée - depuis tout de même 4 semaines - j'ai pris réellement goût aux avantages subtils mais néanmoins particulierement agréable à utiliser apporter par la nouvelle version. A un point tel que le retour en PHP 4 s'avère penible... L'absence de support de PHP 5, sans date claire permettant de savoir quand il arriverait sur DeadSerious est la raison qui m'a finalement fait basculer vers DreamHost.

Toutefois, DreamHost présente aussi d'autres avantages sympathiques. Notamment, la capacité d'avoir un accès en ssh sur la machine s'avère très pratique pour pouvoir transferer des archives compressées et ne les décompresser qu'une fois sur le serveur, pour créer des liens symboliques, pour éventuellement y compiler des binaires. Si ces fonctionnalités sont probablement inutile à un utilisateur Windows classique, pour une personne dont le système d'exploitation est Linux, habituée à interagir en ligne de commande avec son environnement, un accès en ssh s'avère d'une aide précieuse. Je pense d'ailleurs ne pas avoir encore songer à toutes les possibilités que cela m'offre.

Moins déterminante, mais toutefois agréable aussi, pour un cout similaire, DreamHost fournit à la fois un espace disque et un quota de transfert mensuel nettement supérieur à ce qui se fait sur DeadSerious. Je ne suis pas réellement sur que ca me soit complétement inutile, étant donné que j'étais déja très loin d'atteindre la taille limite disponbile sur mon compte, mais, je suppose qu'il vaut toujours mieux avoir plus d'espace que pas assez.

DreamHost offre aussi d'autres fonctions potentiellement utiles, mais dont je ne suis pas sur de me servir un jour. Il est ainsi possible d'utiliser Python comme un langage cgi au niveau du serveur, ce qui permet d'écrire facilement et rapidement des programmes de relativement haut niveau. Toutefois, je ne suis pas convaincu que cela soit réellement plus rapide et/ou efficace pour un developpeur habitué à travailler avec PHP. De même, il est aussi possible de faire tourner un serveur Jabber sur ses différents comptes : là encore, c'est sympathique d'un point de vue technique, mais probablement peu utile en pratique.

Bien evidement, DreamHost fourni aussi des choses nettement plus classiques auquel j'avais déja accès chez DeadSerious, comme la possibilité de créer un nombre important de base de données MySQL avec des utilisateurs distincts, la possibilité de créer des utilisateurs FTP avec des droits bien précis, la possibilité d'éditer les dns records de mes domaines - ce qui me permet par exemple de faire en sorte que home.defr.org pointe chez moi.

Un post avec mes impressions après un peu d'utilisation de DreamHost devrait suivre, probablement après la migration de MP vers DreamHost, histoire d'avoir une idée de ce que ca donne lorsque la charge monte sur le compte...

Frank à 11h52, le dimanche 05 mars 2006
bonjour, aujourd'hui que penses tu de l'hebergement chez DreamHost aprés 6 mois

DeFr à 16h54, le dimanche 05 mars 2006

Je suis actuellement relativement content de mon compte chez DreamHost, qui fournit à peu près ce que je cherchais à la base : accès en ssh à mes sites, possibilité de lancer des cron-job sans soucis sur le serveur, accès à un système de gestion de version ( au choix cvs ou subvsersion )...


J'ai toutefois rencontré quelques problèmes à mon inscription, qui m'ont fait me poser des questions sur la judiciosité de mon choix : plantage de serveurs relativement fréquent, et quelques autres joyeusetés du même genre. J'ai toutefois perseverer, et ne rencontre plus ce genre de difficultés, j'aurais donc tendance à penser qu'il ne s'agissait que d'un malheureux concours de circonstances.


La seule chose, par contre, à laquelle il est relativement important de faire attention, c'est au fait qu'il existe une limite en minutes CPU à ne pas dépasser au niveau du serveur, qui est elle nettement inférieur à ce que les chiffres d'espaces de stockages et de bande passante pourrait laisser supposer. En effet, sur un site d'envergure respectable mais tout de même pas immense non plus, je me suis retrouver à atteindre cette limite pour cause d'utilisation PHP un peu trop intensive, notamment à cause du forum. Après ajout de quelques fonctionnalités de cache, tout est rentré dans l'ordre, mais disons qu'il est necessaire de prendre en compte ca lorsqu'on envisage la migration, et pas uniquement l'espace de stockage. Toutefois, on peut aussi comprendre ces limitations : si on prend un serveur mutualisé, alors, il n'est pas vraiment agréable pour les autres personnes sur le même serveur que l'on se retrouve à utiliser une grande part des ressources.


Finalement, un point positif et un point négatif : pour être honnete, le support utilisateur était nettement plus rapide et efficace sur DeadSerious ( hébergeur que je continue de recommander si on a pas besoin de fonctionnalités avancés et / ou de PHP 5 ), mais il existe un certain climat décontracté relativement raffraichissant dans les communications de DreamHost.


Revenir au blog
Vous souhaitez ajouter un nouveau commentaire ? Faites donc, il vous suffit de remplir le petit formulaire ci-dessous.
Sites visités